Allumage électronique pour DNEPR K750

Avatar de l’utilisateur
flat twin bobber
Membre
Messages : 1522
Enregistré le : mar. 27 oct. 2015 20:27
Localisation : CHAMPIER

Re: Allumage électronique pour DNEPR K750

Messagepar flat twin bobber » dim. 20 mai 2018 18:41

Le point 11 est aussi a revoir. Les masselottes sont uniquement sur les series MT qui on déjà le repère sur la volant moteur. Les allumages électronique n'on pas de masselotte sur les dniepr.

Je ne me souviens pas ou javais trouver ce schémas mais je l'avais trouver intéressant. Le 1 correspond a 1mm donc c'est l’espace entre les deux premier trait et ça correspond a 13°. Le 8 correspond a 8mm ce qui correspond de 37.21°.

Ce schémas est don légèrement faux car 37.21° correspond a 9.799mm et pas a 8mm et 13° correspond a 1,255mm et pas a 1mm.

Il serais donc intéressent de les refaire pour nos dniepr (650cc et 750cc) même si l’intérêt et réel que sur les lateral.

Image

Avatar de l’utilisateur
schmouts
Membre
Messages : 14
Enregistré le : dim. 13 août 2017 19:52

Re: Allumage électronique pour DNEPR K750

Messagepar schmouts » lun. 21 mai 2018 10:08

flat twin bobber a écrit : Le point 11 est aussi a revoir. Les masselottes sont uniquement sur les series MT qui on déjà le repère sur la volant moteur. Les allumages électronique n'on pas de masselotte sur les dniepr.


Bon a savoir. Tu saurais m'éclairer sur le fonctionnement de l'allumages électroniques pour DNEPR (passage de 8° à 32° d'avance) selon RPM ? Sur le principe il n'est pas nécessaire d'en comprendre le fonctionnement mais c'est toujours bon à prendre et ça peut aider :)

flat twin bobber a écrit :Je ne me souviens pas ou javais trouver ce schémas mais je l'avais trouver intéressant. Le 1 correspond a 1mm donc c'est l’espace entre les deux premier trait et ça correspond a 13°. Le 8 correspond a 8mm ce qui correspond de 37.21°.
Ce schémas est don légèrement faux car 37.21° correspond a 9.799mm et pas a 8mm et 13° correspond a 1,255mm et pas a 1mm.


Le schéma se réfère donc uniquement au volant moteur. Grosso modo, l'idée est de pouvoir trouver l'angle du vilbrequin en fonction du mouvement de l'arbre (en mesurant la "montée" des dents "d'engrenage" etc. par exemple) Les 1mm et 8mm ne correspondent pas au mouvement des pistons. Par contre c'est utile pour marquer le volant moteur.

flat twin bobber a écrit : Il serais donc intéressent de les refaire pour nos dniepr (650cc et 750cc) même si l’intérêt et réel que sur les lateral.


Pour régler l'allumage on peut aussi utiliser un disque de réglage d'avance sur allumage (c'est le cas pour les V8 américains). Fonctionnement identique pour les motos. Je met le lien vers le forum suivant. On pourrait envisager d'imprimer le disque et le cartonner / plastifier. Ca peut aider et je pense qu'on gagne en précision si on a accès au volant moteur.

http://www.motobecane-club-de-france.fr/forum/viewtopic.php?t=11486

Avatar de l’utilisateur
flat twin bobber
Membre
Messages : 1522
Enregistré le : mar. 27 oct. 2015 20:27
Localisation : CHAMPIER

Re: Allumage électronique pour DNEPR K750

Messagepar flat twin bobber » lun. 21 mai 2018 21:26

L'explosion qui ce produit dans la chambre varie en puissance selon l'arrivé d'essence mais ne varie pas en vitesse.
Le moteur varie en vitesse.
Le souffle de l’explosion doit pousser le piston quant le vilebrequin depasse le PHM et que le piston commence ça redescende, l'avance a l'allumage sert donc a avancer l’étincelle (debut de l'explosion) pour faire coïncider le souffle de l'explosion au debut de la descente du piston. Plus le moteur tourne vite plus l'avance est importante pour que le souffle coincide encore a la descente du piston.

Il y a plusieurs type d'allumage et plusieurs façon de les régler, mais on a presque a chaque fois besoin de deux infos:
650 culbuté avance mini a 6° avance maxi a 36°
750 lateral avance mini a 8° avance maxi a 38° (pour les laterals, il n'y a pas de repère et l'avance peu être augmentée ou diminuée selon la compression et l'usure du moteur, il faut essayer et modifier un peu si le moteur fait du bruit ou si il chauffe).

Courbe ural
Image

Courbe 2CV
Image

Courbe type optimisé (divers)
Image

Est ce que c'était ce que tu voulais savoir?

En bonus si tu veux approfondir le sujet. http://arnaud.meunier.chez-alice.fr/fr/theo/2cv/mot/allel.htm

Avatar de l’utilisateur
schmouts
Membre
Messages : 14
Enregistré le : dim. 13 août 2017 19:52

Re: Allumage électronique pour DNEPR K750

Messagepar schmouts » mar. 22 mai 2018 21:20

wow, belle explication! Ce n'est pas exactement ce que j'aurais voulu savoir mais ça a le mérite de regrouper l'information pour un prochain lecteur.

J'aurais en fait, voulu savoir comment fonctionnent les allumages électroniques sur les Dnepr k750 puisqu'ils n'ont pas de masselottes. Ton site Bonus répond à ma question ==> tout se fait de manière 100% électronique.

Maintenant une nouvelle question :lol:

Lorsque l'avance est réglée à 8° APMH (LED rouge allumé), si l'on fait tourner le vilebrequin, l'étincelle doit se produire précisément quand le vilebrequin est à 8° APMH ET quand le piston est à la bonne hauteur (en lien avec mon premier poste qui présente les étapes de réglages avec calculateur et sans repère volant moteur).
J'aurai voulu expliquer comment positionner l'allumage en avance de 38° sur PMH (où autre) pour vérifier que le piston soit bien à la bonne hauteur lorsque l'étincelle se produit (selon calculateur) ==> un double check en somme, sans pour autant starter le moteur (forcément, vu que les culasses seraient déposées).

Possible ?

Avatar de l’utilisateur
flat twin bobber
Membre
Messages : 1522
Enregistré le : mar. 27 oct. 2015 20:27
Localisation : CHAMPIER

Re: Allumage électronique pour DNEPR K750

Messagepar flat twin bobber » mer. 23 mai 2018 06:40

A l'origine les lateral n'ont pas de système d'avance automatique (centrifuge a depression ou électronique ) mais uniquement un système manuel qui a pour but de ce raprocher du 8° pour le démarrage et de remonter a une valeur moyenne fixe pendant tout les autres regimes moteur (que l'on soit au ralenti a un stop ou en plein régime).

Maintenant que c'est éléctronique ce sont des composant type pic ou autre qui mesure le regime de ton moteur et qui en deduit l'avance a mettre a l'étincelle. Je travail (quant j'ai le temps) sur un allumage a base de nano ou tout est bien expliqué.

Comment ça marche

Uniquement pour les esprits curieux, ces commentaires ne sont aucunement indispensables pour la réalisation du module.

Contrairement aux versions précédentes à base de Pic, grâce à la puissance de l’Arduino, l’avance est calculée en temps réel à partir des deux lignes de données de l’utilisateur ( N et Ang ) : on supprime la phase de saisie de la courbe avec un logiciel spécifique (sous DOS) ainsi que la phase d’assemblage. Le programmateur de Pic disparaît lui aussi.

La courbe d’avance est une suite de segments de droite fixant l’angle d’avance en degrés en fonction du régime en tours/minute.

Dans setup(), la fonction Init() convertit ces couples en deux tableaux de coefficients C1 et C2 . A chaque couple (N,Angle) correspond un couple (C1,C2).

La période T est mesurée en microsecondes entre deux passages de la cible devant le capteur au moyen de la fonction standard micros().

La fonction principale loop() attend le front du capteur pour calculer T, puis situer T sur le segment d’avance approprié. Ceci permet d’extraire le couple (C1,C2) associé pour le calcul de D

D = T*C1 + C2 ( ici encore l’équation d’une droite mais dans le domaine temporel cette fois)

Le calcul du délai D à observer avant l’étincelle est réduit à une simple multiplication suivie d’une addition.

Le temps de calcul à compenser se trouve dans tcor= 120/140 µs. Cette valeur a été retranchée de C2 lors de son évaluation avant stockage. La valeur tcor a été mesurée avec un oscilloscope numérique de precision.

La précision est correcte puisque à 7000 t/m, et 28° d’avance, le délai théorique est 408 µs et le délai mesuré au scope est 410 à 415 µs.

A ce régime, 1° correspond à 28µs, l’erreur est donc bien inférieure à 1°.

Si Dwell = 1,le temps de coupure de la bobine (donc d’étincelle ) est fixé à 1 ms, ce qui maximise le temps de charge.

Pour Dwell = 2 ou 3, voir le détail dans l’Annexe 5.

Une interruption est générée par overflow de Timer1 toutes les secondes pour s’assurer qu’une étincelle a bien été émise, sinon le moteur est considéré arrêté et le courant dans la bobine est coupé. Si le moteur tourne, l’interruption de Timer1 commande le rétablissement du courant dans la bobine après le délai Davant_rech, calculé selon le type de dwell .

Concernant le schéma, la résistance de charge du capteur est la résistance de PullUp interne de l’Arduino.

Et finalement ces 150 lignes de code C ( C-Arduino, hors variables et commentaire) font nettement plus et plutôt mieux que 300 lignes de code assembleur (Pic) + 250 lignes de Basic pour la saisie de la courbe d’avance...


http://a110a.free.fr/SPIP172/article.php3?id_article=142

Pour ta deuxième question ce serais possible mais compliqué a réaliser:

-Démonter les culasses
-Faire un support rotative a vitesse variable pour faire tourner la roue arrière
( ça avec une moteur et un variateur ) :shock:
Image
-Mettre une vitesse
-Mesurer et tracer le cylindre avec un feutre d’électricien le 38°
-Faire tourner la roue arrière jusqu'au regime moteur correspondent a 38°
-Vérifier avec un lampe stroboscopique si le piston est bien au niveau du trait.

Tu vois pas vraiment simple, je pense que ce serai plus simple de percer la cloche. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
schmouts
Membre
Messages : 14
Enregistré le : dim. 13 août 2017 19:52

Re: Allumage électronique pour DNEPR K750

Messagepar schmouts » sam. 26 mai 2018 09:15

La pour le coup c'est vrai que ça complique pas mal :lol:

Sur le principe, l'allumage électronique s'aligne de lui même à la bonne avance avec la montée en RPM. Donc pas de double check en avance max malheureusement sans perçage de cloche.


Retourner vers « Dnepr »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité